D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Le Burundi envoie ses condoléances au Zimbabwe après le décès de Robert Mugabe

La Ligue Izere rejette le rapport de l’ONU sur le Burundi

SPORT
Burundi : Un joueur remvoyé pour indiscipline

Burundi : L’équipe nationale de football s’envole pour un local à Doha

ENVIRONNEMENT
L’utilisation des sachets en voie de disparition

L’insuffisance des moyens de transport désorganise les passagers

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
Burundi : Abolition des écoles paramédicales

La RDC et le Burundi : Echange d’expérience contre l’Epidémie d’Ebola

SECURITE
Burundi : 2000 réfugiés seront rapatriés chaque semaine

Burundi : Une source pour les victimes de la traite

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
Education : Des uniformes déchirés, un comportement qui divise

Burundi : L’enseignement va bientôt être amélioré

CUISINE
Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

Action Aid : Campagne pour le travail décent et la valorisation du travail non rémunéré de la femme

TOURISME
Burundi : L’utilité sociale du Lac Tanganyika que vous devez savoir

Burundi : Voici les grands parcs nationaux

ECONOMIE ET FINANCE
Deux députés burundais parmi les 60 parlementaires à Tunis en réunion contre les flux financiers illicite

EAC : L’économie numérique se dessine

INTERNATIONAL
Zimbabwe : Décès de l’ancien dirigeant Robert Mugabe

Burundi : Reprise des activités de l’ONG Japonaise JICA

L’insuffisance des moyens de transport désorganise les passagers


By : Rédaction , jeudi 23 mai 2019  à 10 : 56 : 51
a

‘’Le manque des bus de transport en mairie de Bujumbura est le problème qui fait que les passagers font des fils de queue en attendant les bus et par voie de conséquence connaissent des retards au travail’’. Propos d’un passager de Kanyosha qui s’est confié à Burunga News.

A l’entrée de l’ex marché central de Bujumbura, près de la Banque de Crédit de Bujumbura vers 17h , on constate des fils des personnes qui attendent des bus pour rejoindre leurs quartiers d’origine.

A leur regard, certaines d’entre elles sont épuissées surtout les femmes et les enfants. Les unes assises dans une position accroupie et d’autres assises par terre.
Burunga News a approché celles en attente du bus de l’Office de Transport en Commun(OTRACO) à l’entrée de la Banque Crédit Bujumbura (BCB).Elles ont revelé qu’à defaut d’autres bus de transport ebn commun, elles font recours au bus de l’OTRACO leur proposé par la Mairie.

‘’Après 30 minute voire une heure, le bus de l’OTRACO arrive et les passagers commencent à entrer en se bousculant pour avoir des sièges si ils ne sont pas à rester debout. C’est vers 18h que le bus a prend départ, le reste des passagers attendent le bus suivant avec ceux fait fis à la position debout.

Une femme portant son bébé sur le dos explique pourquoi elle n’est pas entrée dans le bus : « Avec mon bébé, je ne suis pas capable de me tenir debout, la foule est si nombreuse, la chaleur insupportable au risque d’avoir des nausées et des vertiges ».

Les passagers par faute de manque des bus acceptent de se déplacer dans de telles conditions pour regagner leurs ménages mais ils demandent à l’OTRACO de revoir la manière dont cette société assure le déplacement des passagers.

A quelques mètres, même scenario sauf que les bousculades sont contrôlées au point de permettre les personnes avec handicap, des femmes en ceintes et des journalistes de monter les bus pour des bus des privés les passagers se lamentent que les bus ne sont pas en quantités suffisantes pour les faciliter à regagner leurs maisons à temps.

Enervé, un passager lance : « J’ai quitté mon bouleau vers 17h mais jusqu’à du 19h j’attends le bus c’est vers 20h que j’arriverai à la maison ».