D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Politique : Rwasa dénonce l’intimidation de ses militants

Burundi : Massacre de Gatumba, une volonté de rendre justice

SPORT
Burundi : Un joueur remvoyé pour indiscipline

Burundi : L’équipe nationale de football s’envole pour un local à Doha

ENVIRONNEMENT
L’utilisation des sachets en voie de disparition

L’insuffisance des moyens de transport désorganise les passagers

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
Ebola en RDC : Un message préventif aux chrétiens

Burundi : Un jeune albinos retrouvé mort

SECURITE
Burundi : Une source pour les victimes de la traite

Burundi : l’OIM face à la traite des personnes

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
Education : Des uniformes déchirés, un comportement qui divise

Burundi : L’enseignement va bientôt être amélioré

CUISINE
Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

Action Aid : Campagne pour le travail décent et la valorisation du travail non rémunéré de la femme

TOURISME
Burundi : Voici les grands parcs nationaux

GALAXIE AFRIQUE RENFORCE LES CAPACITES DES JOURNALISTES

ECONOMIE
EAC : L’économie numérique se dessine

OBR : Rôle des médias dans la lutte contre la fraude

INTERNATIONAL
Justice : La peine de mort abolie à l’EAC

Le Kiswahili : Bientôt une langue officielle de la SADC.

Burundi : Le Gouvernement dément les chiffres « non vérifiés » sur la malaria


By : Rédaction , jeudi 8 août 2019  à 06 : 04 : 41
a

Le Ministre de la Santé et de Lutte contre le Sida, Thaddée Ndikumana rejette les informations selon lesquelles la moitié de la population burundaise serait atteinte de la malaria.

Ndikumana souligne que 4.300.000 ont été dépistés la malaria dans les 6 premiers mois de l’année 2019 alors qu’en 2017 les patients atteinte de la malaria étaient de 4.900.000 quand le Gouvernement avait déclaré l’épidémie.

Dans les 6 premiers mois de 2019, seules 1.500 personnes sont décédées suite à la malaria au moment où dans la même période en 2017 plus de 4.500 personnes sont mortes suite à cette maladie.

Le Gouvernement dit avoir recruté plus de 300 nouveaux soignants pour faire face à la malaria dans les régions les plus touchées notamment au nord du Burundi, selon toujours le Ministre de la Santé et de Lutte contre le Sida dans une sortie médiatique de ce mercredi.

Au moins un montant d’un milliard a été débloqué par le gouvernement pour faire face à cette maladie, qui ne semble pas pourtant inquiéter les autorités burundaises qui disent avoir pris toutes les précautions nécessaires pour l’éradiquer.

Aujourd’hui, estime le Ministre de la Santé, les patients sont diagnostiqués dans leurs domiciles et cela a fait que les chiffres semblent augmenter, non pas par ce que la situation est grave, mais parce que les soignant sont descendus sur les collines et villages des régions touchés pour soigner les malades.

Le Gouvernement dément alors les chiffres de l’OCHA qui, selon Ndikumana a aussi reconnu avoir donné des chiffres moins exacts.

La sortie médiatique de ce mercredi a eu lieu après une réunion avec les officiels de l’OCHA et d’autres impliqués dans le domaine de santé au Burundi.
Photo : Burundi Eco