D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Burundi : Le pluralisme politique une plus-value.

Burundi/Pays-Bas : Reprise des relations de l’aide direct

SPORT
FFB : Un Financement disproportionnel aux besoins

Burundi : Un joueur remvoyé pour indiscipline

ENVIRONNEMENT
Burundi : Suspension des activités d’extraction sur la rivière Muha

EAC : Un projet de USAID à l’exception du Burundi

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
Burundi : La démission de Michel Kafando saluée

Burundi : Un rapatriement forcé attise les conflits.

SECURITE
RDC : Des opérations conjointes contestées

Quatre présumés rebelles Burundais derrière les barreaux Rwandais.

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
La profession de l’enseignant va bientôt être perfectionnée

Rutana : Un taux d’abandon scolaire sensiblement réduit

CUISINE
Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

Action Aid : Campagne pour le travail décent et la valorisation du travail non rémunéré de la femme

TOURISME
Burundi : L’utilité sociale du Lac Tanganyika que vous devez savoir

Burundi : Voici les grands parcs nationaux

ECONOMIE ET FINANCE
Burundi : Célébration du 10ème anniversaire de l’OBR.

Makamba : Le Gouvernement autorise une société à faire des études avant de construire un barrage

INTERNATIONAL
EAC : Certaines Banques sont les plus performantes au monde.

L’ONU envoie son émissaire Virginia Gamba en Somalie

Burundi : Refus de coopérer avec la commission d’enquête


By : Rédaction , lundi 30 septembre 2019  à 14 : 07 : 52
a

Par la voie du Ministre Burundais des droits de la personne humaine et du genre, le Gouvernement du Burundi vient d’annoncer ce lundi qu’il ne coopérera pas avec la commission d’enquête des Nations Unies pour les droits de l’homme au Burundi dont son mandat a été prolongé d’une année vendredi dernier lors de sa 42ème session à Genève.

Martin Nivyabandi vient de l’annoncer deux jours après le vote du conseil des Nation Unies pour le droit de l’homme qui a prolongé le mandat de la commission une année de plus pour continuer les enquêtes sur les violations en matière du respect des droits de l’homme au Burundi.

Le conseil des droits de l’homme des Nations Unies l’a prolongé afin qu’elle puisse approfondir ses enquêtes.

Le gouvernement du Burundi vient de déclarer qu’il ne collaborera pas avec la commission dirigée par Doudou Diène qu’il qualifie de néocolonialisme et qui n’a d’autres visés que d’imposer le joug sur le Burundi selon les réactions du Ministre burundais des droits de l’homme.

Pour Martin Nivyabandi, c’est une résolution qui avait été comme d’habitude préparée par l’Union Européenne en complicité avec ses alliés qui ne savent pas le contraire des Européens sur la situation des droits de l’homme au Burundi, pointant du doigt certains pays Africains comme le Rwanda ajoutant que son pays respecte par contre les droits de l’homme à un niveau internationalement reconnu, a-t-il fait savoir.

Pour lui, ce qui intéresse pour le gouvernement Burundais n’est pas de faire les droits de l’homme une promotion, mais plutôt de faire ces droits la responsabilité du gouvernement dit le Ministre arguant que le nombre des pays qui ont rejeté cette résolution a augmenté passant de 7 à 11 par rapport à l’année précédente, ce qui prouve que les droits de l’homme sont respectées au Burundi.

Cette résolution de vendredi a passé avec 23 voix pour, 11 abstention et 13 contre selon un compte rendu marquant la fin de session.

Les derniers conclusions du rapport de cette commission d’enquête sur le Burundi dirigée par le Sénégalais Doudou Diène avaient montre que : « les violations des droits de l’homme et des atteintes à ses droits continuent d’être commises par les forces de sécurité burundaise, y compris le service national de renseignement, la police et les Imbonerakure dans un climat d’impunité généralisé. »