D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Burundi : Le pluralisme politique une plus-value.

Burundi/Pays-Bas : Reprise des relations de l’aide direct

SPORT
FFB : Un Financement disproportionnel aux besoins

Burundi : Un joueur remvoyé pour indiscipline

ENVIRONNEMENT
Burundi : Suspension des activités d’extraction sur la rivière Muha

EAC : Un projet de USAID à l’exception du Burundi

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
Burundi : La démission de Michel Kafando saluée

Burundi : Un rapatriement forcé attise les conflits.

SECURITE
RDC : Des opérations conjointes contestées

Quatre présumés rebelles Burundais derrière les barreaux Rwandais.

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
La profession de l’enseignant va bientôt être perfectionnée

Rutana : Un taux d’abandon scolaire sensiblement réduit

CUISINE
Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

Action Aid : Campagne pour le travail décent et la valorisation du travail non rémunéré de la femme

TOURISME
Burundi : L’utilité sociale du Lac Tanganyika que vous devez savoir

Burundi : Voici les grands parcs nationaux

ECONOMIE ET FINANCE
Burundi : Célébration du 10ème anniversaire de l’OBR.

Makamba : Le Gouvernement autorise une société à faire des études avant de construire un barrage

INTERNATIONAL
EAC : Certaines Banques sont les plus performantes au monde.

L’ONU envoie son émissaire Virginia Gamba en Somalie

Quatre présumés rebelles Burundais derrière les barreaux Rwandais.


By : Rédaction , jeudi 3 octobre 2019  à 09 : 40 : 55
a

Quatre ressortissant Burundais arrêtés en juin dernier en RDC présumés d’appartenir dans un groupe rebelle anti-Rwanda ayant une base militaire en RDC ont été traduit devant le tribunal militaire de Nyamirambo mardi, apprend-on du journal news time ce matin.

Ces suspects ont chacun été accusé : « d’avoir formé d’un groupe armé irrégulier ou y adhérer, complot contre le gouvernement en place ou le président de la République, maintien de relations avec un gouvernement étranger dans le but de faire la guerre, et formation ou adhésion d’une association criminelle. »

Selon les précisions du Ministère publique rapportées par nos sources, 14 de ces suspects avaient été recrutés au Burundi, huit en Ouganda, deux au Kenya et un au Malawi.

Le ministère publique Rwandais a révélé lors de l’audience publique que les accusés sont tous membres d’un mouvement « P5 » dirigé par l’opposant rwandais Kayumba Nyamwasa actuellement en exile en Afrique du Sud et regroupent les forces du Congrès National du Rwanda(RNC) et les FDLR, indique nos sources.