D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Burundi : Le pluralisme politique une plus-value.

Burundi/Pays-Bas : Reprise des relations de l’aide direct

SPORT
Un programme sportif lacunaire dans beaucoup de pays

FFB : Un Financement disproportionnel aux besoins

ENVIRONNEMENT
Burundi : Suspension des activités d’extraction sur la rivière Muha

EAC : Un projet de USAID à l’exception du Burundi

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
Nouvelle localisation des déplacés suite aux inondations

Des immondices débordent les alentours des marchés de Bujumbura

SECURITE
Burundi : Des inondations font encore des victimes.

Burundi : Plus de 26 disparus suite aux pluies diluviennes

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
UBU : inscriptions pour l’année académique 2019-2020

Burundi : Remise des certificats aux finalistes du Lycée Saint Luc.

CUISINE
Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

Action Aid : Campagne pour le travail décent et la valorisation du travail non rémunéré de la femme

TOURISME
Les musés burundais que vous devez savoir

Burundi : L’utilité sociale du Lac Tanganyika que vous devez savoir

ECONOMIE ET FINANCE
Burundi : Bientôt à l’abri des coupures du courant

Burundi : La pénurie de devises au point d’être réglée

INTERNATIONAL
Alerte aux voyageurs à destination du Burundi

Les reformes du Franc CFA

RDC : Des opérations conjointes contestées


By : Rédaction , mardi 22 octobre 2019  à 11 : 35 : 32
a

La classe politiques Congolais et la société civile dénoncent les opérations militaires conjointes en cours depuis le 15 octobre entre les pays voisins avec la RDC pour traquer les rebelles qui menacent la sécurité à l’est de ce pays.

Des hommes politiques qui ont exprimé leurs préoccupations de ce plan opérationnel sur les réseaux sociaux trouvent qu’il ne fallait pas autoriser l’entrée des troupes des pays voisin comme l’Ouganda, le Burundi et le Rwanda à mener des opérations sur le sol Congolaise.

Ces préoccupations se faisaient entendre après que des informations selon lesquels le chef d’Etat major congolais aurait adressé un document à son homologue Burundais lui demandant un appui militaire pour lancer des opérations conjointes contre les rebelles étrangers sur le sol congolais dans l’ Est de la RDC aient été dévoilées par certains médias.

Sur les réseaux sociaux, le député Juvénal Munubo et le coordinateur de l’Association Africaine des Droits de l’Homme J. Claude Katende ont qualifié cette opération militaire apparemment proposée par le président Tshisekedi lors de sa tournée dans ces pays "d’une bêtise qu’il fallait absolument éviter".

Pour lui, l’apport des pays voisin devrait se limiter seulement à l’échange d’information et non aux opérations conjointes. :

Jean Claude Katende coordinateur de (ASADHO) indique que : « la présence des forces étrangères va non seulement contribuer à affaiblir les FARDC qui ont des hommes et des femmes de valeur à leur sein, mais aussi une prétexte de ces pays pour garder une main mise sur les ressources naturelles du Congo. »

Pour lui, ce sont les milices originaires de ces pays qui participent dans la déstabilisation de cette partie avant d’ajouter que des opérations pareilles ont été menées mais sans succès.

« J’ai relayé des documents annonçant les opérations militaires conjointes en RDC avec les armées des pays voisins. Des opérations que je trouve très nocives pour la RDC qui en a connu des similaires aux résultats infructueux » a confirmé J.Munubo.

Depuis l’accession au pouvoir, le président Tshesekedi a manifesté l’ambition d’établir l’ordre et la paix dans cette partie.

Les groupes armés étrangères qui seront ciblés par cette opération conjointe sont les Mai-Mai du Congo, ADF de l’Ouganda, les FDLR du Rwanda et les Red Tabara du Burundi.