D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Burundi : Le pluralisme politique une plus-value.

Burundi/Pays-Bas : Reprise des relations de l’aide direct

SPORT
Un programme sportif lacunaire dans beaucoup de pays

FFB : Un Financement disproportionnel aux besoins

ENVIRONNEMENT
Burundi : Suspension des activités d’extraction sur la rivière Muha

EAC : Un projet de USAID à l’exception du Burundi

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
Le Burundi va offrir à chaque enfant tous ses droits

Le Burundi célèbre la journée de l’enfance

SECURITE
Burundi : Plus de 26 disparus suite aux pluies diluviennes

RDC : Des opérations conjointes contestées

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
UBU : inscriptions pour l’année académique 2019-2020

Burundi : Remise des certificats aux finalistes du Lycée Saint Luc.

CUISINE
Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

Action Aid : Campagne pour le travail décent et la valorisation du travail non rémunéré de la femme

TOURISME
Burundi : L’utilité sociale du Lac Tanganyika que vous devez savoir

Burundi : Voici les grands parcs nationaux

ECONOMIE ET FINANCE
Burundi : La pénurie de devises au point d’être réglée

Belles performances de l’Office Burundaise des Recettes

INTERNATIONAL
Burundi, RDC, Tanzanie : Un accord de construction d’un chemin de fer

La Tanzanie retire les droits individuels à la cour Africaine

Burundi : Des stations services accusées de servir moins que commandé


By : Rédaction , jeudi 28 novembre 2019  à 14 : 26 : 17
a

Dix neuf stations service pétrolier de la mairie de Bujumbura devront payer dans les trésors publics un totale de plus de 25.000.000 frb d’amandes.

Ces dernières sont accusées d’avoir servi à leurs clients une quantité de carburants inférieure par rapports à celle qu’ils ont commandé, selon un rapport de l’inspection général de l’Etat rendu public hier et consulté par certains médias locaux.

Par leur rapport conjoint d‘une descente effectué du 29-30 juillet dernier, la direction générale de l’énergie, le Bureau Burundais de Normalisation BBN et l’inspection générale de l’Etat précisent que la vente du carburant dans les 19 stations visitées en mairie est entachée d’irrégularité.

Le rapport synthétique de ces trois organes de l’Etat qui avaient été missionnés pour la vérification des services offerts par les différentes stations alerte que sur ces stations, l’étalonnage des pompes marque un écart remarquable entre la quantité qui devrait être servi aux clients et celle qu’ils reçoivent réellement.

Certaines stations sur lesquelles les vérifications ont été menées et dont les enquêtes ont révélé qu’elles ont exagérés en fournissant la quantité inférieure à la commande dépassant de loin la marge tolérables sont entre autre inter pétrole de Kibenga.

Le rapport ajoute que sur cette dernière, chaque fois que la commande est passée de 20 litres, chacun des clients enregistre en moyenne un manquant de 2 litres. Elle devra pour toutes ces raisons payer 28.00.000 frb d’amande.

Une autre station exigées de payer plus par rapport aux autres est celle Jet de Kamenge qui va payer plus de 2000200 fb d’amande.

Les autres stations dont ce système de vole a été constaté et qui sont visées par les sanctions sont la station inter pétrole de Musaga, celle de Ruvumera, station Mogas Muha, Station Kobile Kamenge, Station Irakoze, Delta pétrole Katikati, et bien d’autres de la mairie ; elles devraient prendre part dans le paiement de cette amande.