D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Les Batwa interpellent la CENI à être vigilante

Jurg Lauber a présenté son rapport sur le Burundi

SPORT
Un programme sportif lacunaire dans beaucoup de pays

FFB : Un Financement disproportionnel aux besoins

ENVIRONNEMENT
L’engrais de FOMI très efficace aux cultures.

Le projet IDA 18 sera relancé avec 30 millions US

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
L’association « Komezubumwe » au côté des vulnérables

Les enfants sont plus touchés par le changement climatique.

SECURITE
Burundi : Des inondations font encore des victimes.

Burundi : Plus de 26 disparus suite aux pluies diluviennes

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
CNIDH recommande une libération des 3 syndicalistes et l’arrêt des retraits sur les salaires des enseignants.

UBU : inscriptions pour l’année académique 2019-2020

CUISINE
Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

Action Aid : Campagne pour le travail décent et la valorisation du travail non rémunéré de la femme

TOURISME
Les musés burundais que vous devez savoir

Burundi : L’utilité sociale du Lac Tanganyika que vous devez savoir

ECONOMIE ET FINANCE
La Banque mondiale au près des populations rurales

Hausse du budget de l’Etat pour l’exercice 2020-2021

INTERNATIONAL
Léontine Nzeyimana assure l’intérim de l’EALA

Burundi : 2015-2016, des années de la traite des femmes.

Nouveaux Administrateurs justifiés d’une formation universitaire


By : Rédaction , jeudi 9 janvier 2020  à 09 : 40 : 45
a

Les responsables communaux dont les administrateurs et secrétaires exécutifs permanent devront dès la mise en place des prochaines institutions justifier d’une formation universitaire et seront élus sur base des compétences avérées selon le Ministre de l’intérieur et de la formation patriotique Pascal Barandagiye lors de la présentation du projet de loi portant organisation de l’administration communale à la chambre basse du parlement.

Selon Pascal Barandagiye, ces derniers sont très important pour la gestion des communes, raison pour laquelle ils doivent être efficaces par rapport à ceux de niveau inférieur qui comptent sur leurs conseillés dans la prise de décisions qui concernent la commune.

Cette révision de la loi N0 1/33 du 28 novembre 2014 portant organisation de l’administration communale selon le Ministre intervient pour faire face à ces questions de gestion des communes dans le cadre de décentralisation du pouvoir afin de se conformer à la nouvelle loi comme il est mentionné dans la nouvelle constitution promulguée le 7 juin 2018 .

Sur ce projet de loi, après la présentation du rapport de la commission permanente chargée des questions politique, administrative et des relations extérieures de la communauté Est Africaine au sein du parlement , les élus du peuples ont soulevé leurs inquiétudes du fait que la nouvelle loi communale introduit un nouveau poste d’un secrétaire exécutif permanent au sein de l’administration communale sans toutefois précisé comment et d’où viendra les moyens pour le rémunérer.

Le secrétaire exécutif permanent quant à lui devra contrôler toutes les activités communales à l’absence de l’administrateur, en ont proposé certains parlementaires.

Ils ont cherché à savoir d’où proviendra aussi les ressources de rémunération du personnel communal dont le secrétaire exécutif ainsi que son rôle.

Le ministre BARANDAGIYE dans ses interventions a répondu que la remise des marchés sur la supervision dans l’économie du pays s’est vue à la hausse.

Il a ajoute à ce propos que les membres du conseil communal doivent pour cela être des bons planificateurs et les communes doivent avoir le personnel suffisant et qualifié pour accroître l’économie des communes.

A cet effet, un comptable communal devra avoir au moins un niveau A2.