D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Burundi : La CENI rejette 4 candidatures dont celle d’un ancien Président

Les Batwa interpellent la CENI à être vigilante

SPORT
Un programme sportif lacunaire dans beaucoup de pays

FFB : Un Financement disproportionnel aux besoins

ENVIRONNEMENT
Adieu les sachets et emballages en plastique

L’engrais de FOMI très efficace aux cultures.

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
COVID 19 : Réactions des internautes au tour des pays sans COVID 19 en Afrique (ACTE UN)

Burundi : La diaspora propose un non rassemblement dans les Eglises.

SECURITE
Burundi : Un journal local dénonce des menaces de mort de la part d’un député

Des rassemblements des fidèles d’Euzebie Ngendakumana s’organisent.

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
Burundi : un taux d’alphabétisation satisfaisant.

CNIDH recommande une libération des 3 syndicalistes et l’arrêt des retraits sur les salaires des enseignants.

CUISINE
La cuisine Burundaise et sa particularité

Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

TOURISME
Les musés burundais que vous devez savoir

Burundi : L’utilité sociale du Lac Tanganyika que vous devez savoir

ECONOMIE ET FINANCE
BRB : Les transferts internationaux instantanés seront payés uniquement en monnaie locale

La Banque mondiale : Sa nouvelle stratégie pour résoudre les conflits

INTERNATIONAL
ISHR demande réparation pour les avocats burundais radiés

OMS : L’Eau face au COVID-19

Burundi : COVID-19, Un prétexte pour décourager les touristes


By : Rédaction , vendredi 13 mars 2020  à 13 : 17 : 58
a

Certains des service d’informations allemand ont profité ce matin des mesures préventives contre le coronavirus récemment prises par le Ministère Burundais de la santé publique pour parler de la situation sécuritaire décourageant les touristes de ce pays qui auraient l’intention de séjourner au Burundi.

Dans un communiqué rédiger en langue allemande intitulé « Reise-und sicherherheitshinweise » publié sur « City Report News, Voyage » ce vendredi et sur les réseaux sociaux, ces services précisent que « la propagation des maladies respiratoires COVID-19 entraînent également une augmentation des contrôles d’entrée, des contrôles de santé et des restrictions d’entrée au Burundi. »

Le Ministère Burundais de la santé publique a depuis hier pris une décision de mettre en quarantaine obligatoire de 14 jours pour ceux qui arrivent de l’Union européenne et pour ceux qui s’y trouvaient dans les 14 jours avant d’entre au Burundi.

Par contre, certains passages du communiqué laissent entendre que la situation au Burundi n’est seulement inquiétante pour le coronavirus, mais aussi que les facteurs sécuritaires et économiques peuvent être prises au sérieux par les touristes allemands pour ne pas voyager dans ce pays.

Le communiqué évoque des causes selon lesquelles le Burundi en tant qu’un pays le moins desservis médicalement de la région de l’Afrique de l’Est, tous les touristes allemand sont pour cela priés de souscrire des assurances voyage et retour.

Il indique aussi que les étrangers sont particulièrement touchés par la criminalité, sont parfois victimes de crimes violents, d’agressions et de viols sans préciser un cas ni dire lesquels.

Nous lisons dans le même communiqué que des manifestations qui peuvent entraîner des affrontements violents et des perturbations de la circulation, des actes de crimes violents tels que les vols et les pillages avec les contre-réactions correspondantes des forces de sécurité qui ne peuvent pas être exclus.

L’internet et le réseau de téléphonie mobile qui sont aussi partiellement interrompus, la présence élevée des forces de sécurité à travers le pays ainsi que des nombreux contrôles à l’échelle nationale, pas seulement par des agences de sécurité autorisées par l’État.

Il met en effet en garde les ressortissants de ce pays en cas de séjour au Burundi de bien garder l’argent, pièce d’identité, permis de conduire, billets d’avion et autres documents importants et leur demande de prendre seulement l’argent dont ils ont besoin pour la journée et pas d’objets de valeur inutiles pour ne pas être extorqués, des avertissements qui n’ont en réalité rien avoir avec l’épidémie mondial.

Ces ressortissants sont priés de toujours s’abstenir de déclarations politiques publiques, d’éviter d’emprunter certaines voies menant vers l’intérieur du pays telles que la RN 10, la RN 9, la (RN 4) qui mène de Bujumbura vers la RDC via Gatumba, la RN 5 ainsi que de fréquenter des lieux comme les réserve naturelles et les parcs nationaux, des voies qui sont au contraire praticables en toute sécurité