D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Rwanda Burundi, vers la réconciliation

Les députés de CNL dénoncent les propos de L’ombudsman

SPORT
Un programme sportif lacunaire dans beaucoup de pays

FFB : Un Financement disproportionnel aux besoins

ENVIRONNEMENT
Burundi : Les objets non biodégradables en disparition

#Rumonge : Les porcs meurent d’une maladie "RYAMA ou DUDURA"

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
Retour des réfugiés Burundais de la Namibie

Les veuves et orphelins de 1993 plaident pour leur assistance.

SECURITE
Médicaments traditionnelles, des marchandises vendues n’importe où.

Muyinga : Cinq personnes brûlées vives

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
Le Burundi faché contre une équipe de tambourinaires au Kenya

UB : Le retard de la bourse : la désolation des étudiants

EDUCATION
La réouverture des écoles, une propagation du COVID-19

Hausse des prix considérable du matériel scolaire.

CUISINE
La cuisine Burundaise et sa particularité

Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

TOURISME
Les musés burundais que vous devez savoir

Burundi : L’utilité sociale du Lac Tanganyika que vous devez savoir

ECONOMIE ET FINANCE
Des filles en vacance s’auto- développent.

Burundi : Baisse de la production du café cerise

INTERNATIONAL
Buyoya se serait impliqué dans le coup d’Etat malien

Le PAM demande 172 million de dollars pour aider la RDC

Les veuves et orphelins de 1993 plaident pour leur assistance.


By : Rédaction , mercredi 12 août 2020  à 13 : 54 : 43
a

Elle demande un soutien financier aux orphelins et veuves et la restitution de leurs propriétés spoliées après l’assassinant de leurs époux pendant les crises de 1965, 1969, 1972, 1993 la représentante de l’association des veuves et orphelins pour la défense de leurs droits AVOD en sigle.

Dans une audience qu’elle a reçu ce matin de la part du président de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) Jacqueline Karibwami, en tant que veuve d’un dignitaire assassiné en 1993, elle est venu solliciter un soutient car les familles éprouvées lors de ces périodes vivent dans des conditions déplorables.

Elle a demandé que des orphelin et familles qu’elle représente soient assistés notamment dans la scolarisation des enfants, le logement et dans d’autres besoins qui semblent être une lourde tâche pour ces familles qui n’ont actuellement aucun revenu pour nourrir et entretenir toutes leurs familles.

Et en tant que représentante de l’association de ces rescapées, madame Jacqueline au nom des membres de celle-ci souhaite que des propriétés familiales qui ont été spoliées aux veuves et orphelins à la suite de la mort de leur conjoints pendant toutes ces crises leurs soient restituées.

Le président de la commission qui a jugé favorables cet avis a déclaré aux journalistes après l’audience que ces préoccupations seront soumises aux instances habiletés du pays pour que ces familles soient réhabilitées dans leurs droits.

Au sujet des travaux de la commission, alors que les appels à la CVR à faire preuve d’impartialité dans ces travaux d’exhumation des restes des corps humains de ces différentes crises se multiplient, cette épouse de l’ex-président de l’Assemblée Nationale de 1993 salue par contre ces actions jusque-là accomplies.

Selon elle : « La vérité ne verra pas le jour au cas où les victimes de ces crises ne sont pas connus, la vérité n’est connue que quand elle a été cherchée, ces personnes n’ont pas été enterrées avec dignité, ils ont été jetées, d’où la nécessite de leur exhumation afin de connaitre la vérité dans toute son entièreté, » a-t-elle renchéri.