D'AUTRES ARTICLES

POLITIQUE
Aucune loi propre aux Batwa ne sera adoptée

Feu Cyprien Ntaryamira, les familles toujours en attente de la justice

SPORT
Les hirondelles, une égalisation à domicile qui n’arrange rien

CAN 2022 : La liste des pays participants est déjà connue

ENVIRONNEMENT
Burundi : Des hippopotames en conflit avec l’homme.

#Du Rwanda au #Burundi : Une probable dispersion d’un insecte ravageur des manguiers.

BEAUTE
DANSE
MUSIQUE & LOISIRS
La finale de la Primusic 2019, un spectacle vibrant

SOCIETE
Les déficients visuels ont aussi des talents

Des interprétations erronées, ISTEEBU s’en défend.

SECURITE
Médicaments traditionnelles, des marchandises vendues n’importe où.

Muyinga : Cinq personnes brûlées vives

MODE & STYLE
AMISOM reviews its Mission Implementation Plan to bolster its activities

AMISOM holds memorial service its High Ranked Police Commissioner killed in the Ethiopian Airline Crash

ARTS & CULTURE
MénédoreNdayikengurukiye, une entrepreneuse modèle

Burundi, la sacralité de mouton est traditionnelle

EDUCATION
La réouverture des écoles, une propagation du COVID-19

Hausse des prix considérable du matériel scolaire.

CUISINE
La cuisine Burundaise et sa particularité

Burundi : Biens meubles et immeubles saisis, les ’’putschistes’’ non épargnés

TOURISME
L’Angleterre interdit tout voyage en provenance du Burundi.

Les musés burundais que vous devez savoir

ECONOMIE ET FINANCE
Filière café : Chute de la production et redynamisation du secteur

Un nouveau système de minimiser la fuite des devises

#Burundi : Des chercheurs frustrés par la décision de l’ONU
La MINUSCA impliquée dans la violence.

Éliminer le VIH/SIDA, Un combat sans discrimination.

Burundi, la sacralité de mouton est traditionnelle


By : Rédaction , lundi 29 mars 2021  à 14 : 28 : 01
a

Alors que le mouton de couleur blanche semble avoir profondément marqué la culture humaine dans certains rites traditionnels burundais, il reste également mieux apprécié comme animaux de sacrifié de la Tabaski chez les musulmans.

Au Burundi, Celui de cette couleur réservait une particularité depuis le temps des ancêtres.

Selon les récits légendaires recueillis de nos ancêtres, si au sein d’un couple naissaient des jumeaux, la famille nucléaire leur offrait une brebis blanche.

Cette bête revêt une image de bénédiction, de protection et de paix pour la famille concernée.

Et si un couple passe des années ensemble sans avoir un enfant, les deux familles nucléaires rapportent deux brebis blanches.

On attribue ce phénomène de cas exceptionnel qui méritait des cérémonies rituelles.

Dans ces circonstances, des boissons étaient préparées et des discours prononcés en ces termes : « Que ces brebis vous soient porteuses de bénédiction : mettre au monde des enfants, générer une production abondante que vous partagerez avec vos amis et familles ».

Dans les cérémonies de mariage, le nouveau foyer bénéficie des cadeaux dans lesquels la brebis blanche ne manque jamais pour souhaiter plein succès aux mariés, une fortune pour qu’ils aient à manger et à partager à leur progéniture, famille et amis.

Au moment où une telle bête mourait selon les récits, ces familles ne la consommaient pas, le cadavre était réservé aux gens de l’ethnie Twa.

Vraisemblablement aux pays musulmans où deux jours de fêtes religieuses spécifiques sont importants sur le choix du bétail destinés à l’abattage.

Les moutons ont différentes couleurs : brune, noire, blanche et couleurs mixtes.

Dans certaines région d’obédience musulman, le choix du mouton comme symbole à rendre sacrifice se fait en fonction d’abord du pouvoir d’achat du sacrifiant ; mais aussi compte tenu de ses convictions religieuses et de ses critères culturels et esthétiques, expliquent les auteurs qui ont mené une étude.

Ils indiquent que le choix du mouton obéit, en milieu urbain, à quelques critères physionomiques comme couleur de la robe, type et longueur du pelage, présence et format des cornes.

Ils ont conclu que ce sont en grande parti les moutons blancs prix comme ceux à robe claire et à poils ras qui sont les mieux appréciés.